schloss05.jpg

Le berceau de la maison de Liechtenstein

Les origines de vieilles familles se perdent souvent dans la nuit des temps, et ceci est aussi le cas de la famille de Liechtenstein. Le premier membre de cette famille dont nous disposons de traces est au milieu du 12e siècle un certain Hugo, noble de naissance, qui s'appelait lui-même "Liechtenstein" d'après son château fort du même nom situé au sud de Vienne. Presque cent ans plus tard, Heinrich von Liechtenstein (mort en 1265) héritait d'importants domaines au bord du fleuve Zaya. Avec l'acquisition du domaine de Nikolsburg / Mikulov dans le sud de la Moravie en 1249, le centre de gravité des possessions de la famille ne se trouvait plus au bord de la Zaya, mais aux pieds des collines de Pollau. Dans le courant du 13e et au début du14e siècle, la famille continuait à agrandir son influence et son pouvoir aussi bien en Moravie qu'en Autriche.